Près de Nîmes

3 programmes correspondent à votre recherche

Filtrer les résultats

Découvrir et vivre à NÎMES

Préfecture du département du Gard, la commune bimillénaire compte plus de 155 000 habitants, ce qui en fait la troisième aire urbaine de l’Occitanie (ex Languedoc-Roussillon) après celles de Montpellier et Perpignan. Nîmes fait partie de la Communauté d’Agglomération Nîmes Métropole qui se compose de 260 000 habitants répartis sur près de 39 communes.

Dotée d’une situation géographique avantageuse, la ville de Nîmes se situe entre la mer Méditerranée et les montagnes des Cévennes. Elle fait office de carrefour d’où l’on peut rejoindre facilement les agglomérations méridionales et côtières du Sud de la France. Sur un axe très fréquenté lors des vacances scolaires, elle relie la basse vallée du Rhône à la plaine languedocienne. Nîmes ainsi que sa métropole connaissent alors en période estivale un afflux notable de touristes venus visiter ses monuments et participer à ses traditions régionales et locales tels que les ferias et les différents festivals estivaux.

La métropole est parfaitement bien desservie par ses infrastructures comme sa gare TGV et LGV (située sur la commune de Manduel) l’aéroport de Nîmes (situé sur la commune de Garons) ; mais aussi par sa proximité avec les principaux axes routiers, dont les autoroutes A9 et A54.

Un patrimoine riche d’histoire

La fondation de Nîmes remonte à l’Antiquité. De la période romaine, la ville conserve de nombreux bâtiments historiques qui ont fait toute sa renommée. Nîmes, et plus largement sa métropole, fait partie de ces villes très touristiques dans le Sud de la France qui s’expliquent par la richesse de leur histoire et de son patrimoine, notamment en héritage de la période romaine.

Le charme historique des vestiges gallo-romains et les paysages naturels variés du Gard, des garrigues aux Cévennes, sont un des éléments très attractifs de la région. Ils participent au développement immobilier de la région, dans le cadre de la recherche de terrains à vendre dans le Gard, plébiscités par les amoureux de ces paysages.

En effet, à travers ses nombreux monuments, Nîmes et sa métropole sont une véritable référence pour les amoureux de l’histoire romaine. Rien que sur la ville de Nîmes, pas moins de trois monuments attirent des milliers de visiteurs chaque année. Les Arènes, la Maison Carrée mais aussi l’ensemble du patrimoine de la ville sont de véritables bijoux de l’histoire. Mais son patrimoine s’écrit également aujourd’hui et ce, depuis de nombreuses années.

D’ailleurs, la ville de Nîmes a su faire peau neuve et compte de nombreux aménagements paysagers de qualité : le Carré d’Art Jean Bousquet, l’Esplanade Charles de Gaulle, les Allées Jean Jaurès ou bien le musée de la Romanité, sont d’autant plus d’opportunités pour la ville et sa région de rayonner à travers le monde et auprès des amoureux des patrimoines.

GGL-Nîmes

Une économie qui se réinvente

Le tourisme est l’activité majeure du département avec des activités sur le littoral, l’arrière-pays, et la montagne avec la station de ski « Prat Peyrot ».

Au fil des siècles, Nîmes la capitale du département, a su se réinventer en passant de la cité manufacturière vouée au textile – avec la marque Cacharel ou encore Éminence présente aujourd’hui à Aimargues -, au vignoble des Costières. Le bassin minier (extraction du charbon) alésien s’est transformé dans une logique de réindustrialisation autour du Pôle Mécanique (Saint-Martin-de-Valgalgues).

Aujourd’hui, le Gard s’appuie sur deux pôles majeurs : Unîmes (université) et l’École des Mines d’Alès ainsi que le site nucléaire de Marcoule. Ce site constitue un pôle de recherche majeur (1700 personnes) sur lequel interviennent Areva (industrie nucléaire), le CNRS et l’université (recherche) et le pôle de compétitivité Trimatec.

Ce pôle étudiant important et le dynamisme économique favorisent l’immobilier de la région, notamment en attirant des jeunes qui ont besoin d’un logement lors de leurs études. Ces mêmes personnes si elles s’ancrent dans la région sont alors susceptibles de s’intéresser aux opportunités de terrains à vendre proposées dans le Gard.

L’agriculture y est représentée par la vigne (55.400 ha), les céréales (29.585 ha), la culture fruitière dont les châtaignes (35.870 ha) qui ont permis l’essor d’industries agro-alimentaires : Saint-Mamet, Royal Canin… L’héliotropisme et l’arrivée en 2001 de la Ligne Grande Vitesse Méditerranée, mettant le Gard à moins de 3h de Paris par le train, donnent un nouveau dynamisme au département et contribuent à l’essor démographique dans un triangle Nîmes-Alès-Montpellier (733.201 habitants, +1,1% par an) et économique autour de Nîmes (plus de 150.000 habitants) et Alès (près de 41.000 habitants).

Le territoire est desservi par des infrastructures de communication (A9, A54, gare TGV, aéroport) et bien doté en équipements et services (Université, hôpitaux, lycées, grande distribution).